Un B-A avec Émilie et Julien à St Étienne

Un bureau pour les abstentionnistes à Saint-Etienne
A Saint-Etienne, pour ce premier tour de la présidentielle, il y a 100 bureaux de vote… et un bureau d’abstention. Celui-ci est ouvert de 12 heures à 18 heures, dans l’ancienne gare du Clapier, et le sera à nouveau pour le deuxième tour, le 7 mai.

 

 

Après avoir glissé leur bulletin « Je m’abstiens » dans l’urne, les abstentionnistes sont invités à répondre à un petit questionnaire. « Le but, c’est que l’abstention soit participative. Que les gens prennent la parole pour dire pourquoi ils font le choix de ne pas voter », expliquent Emilie Nora et Julien Grataloux, les deux jeunes qui ont décidé de relayer au plan local cette initiative nationale.

C’est aussi une manière, expliquent-ils, de « déstigmatiser l’abstentionnisme. Car ceux qui ne vont pas voter ne sont pas forcément des gens qui s’en foutent ou qui n’ont pas de conviction politique, ça peut être des gens qui sont simplement déçus de la politique et du système en général. »
source : http://www.leprogres.fr/

Et toujours à St Étienne :  reportage en vidéo sur ce lien :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/emissions/jt-local-1920-saint-etienne

Journal du 20 Avril 2017 : (Moment des B-A à 1 minute 18 sec de la vidéo)
http://www.tl7.fr/replay/le-journal_1/le-journal-20-avril-2017_x5j1f19.html